Un Dieu ni silencieux, ni lointain

Genèse chapitre 18 présente un nouvel aspect de Dieu. L’Eternel s’était déjà présenté à Abraham en tant que Dieu Tout Puissant, qui avait établi une alliance avec lui. L’Eternel vient cette fois sous la forme d’un homme, renouveler sa promesse à Abraham, mais aussi à Sara, à qui il s’adresse directement. Sara a sans doute accumulé beaucoup de déception, de frustration. Qui n’a pas vécu de déception ?
Dieu ne reste pas silencieux face à la blessure et la déception de Sara. Certes, elle a beaucoup de mal à croire et accepter cette promesse immédiatement, mais la promesse s’accomplira bien, et Sara sera, par la suite, présentée comme un modèle de foi.
Dieu ne reste pas lointain, et vient visiter ses enfants. Abraham est même appelé son ami, à qui il veut révéler ses plans. Dans cette rencontre de proximité, de partage, Dieu écoute même Abraham, et le laisse intercéder et négocier.
L’Éternel, Dieu Tout Puissant, n’est pas silencieux dans notre souffrance, et n’est pas lointain. Il nous appelle ses amis (Jean 15:15), nous parle, et nous écoute.