Genèse 27 : les raccourcis

Le récit de Genèse 27 est dur et dérangeant, tant il est rempli de tromperie et mensonge.
Les protagonistes utilisent des raccourcis (mensonge, usurpation d’identité…) pour parvenir à leurs fins et, malgré eux, accomplir le plan divin.
Nous sommes souvent tentés, dans notre quotidien, de prendre des raccourcis qui nous écartent du droit chemin, car cela m’arrange, me semble plus simple, et plus rapide.
Le diable, le père du mensonge, le tentateur, n’est jamais loin pour nous pousser à sortir du droit chemin et emprunter des raccourcis, qui nous apparaissent plus simples pour nos vies.
Cela se produit lorsque je ne place plus Dieu au centre de ma vie, et que je décide de conduire ma vie selon mes propres critères.
Lorsque je tombe dans la tentation du diable, lorsque j’emprunte un raccourci, lorsque je pèche, les promesses de Dieu ne s’annulent pas, et je reste enfant de Dieu. Mais Dieu est mécontent, et ma relation personnelle avec Dieu est altérée, interrompue. Lorsque nous empruntons un raccourci, nous perdons notre communion avec Dieu, et notre attachement au Christ diminue, et notre efficacité dans le ministère est compromise.
Nous ne sommes pas responsables de l’accomplissement du plan de Dieu, mais nous sommes responsables du chemin que nous empruntons.